Skip to main content

Les pourboires sont particulièrement courants dans la restauration, l’hôtellerie, mais aussi le transport (chauffeurs de taxi). Les coutumes sont différentes d’un pays à l’autre. En France la coutume est telle que lorsqu’un client est satisfait du service, il laisse un pourboire au serveur d’un restaurant par exemple, même si celui-ci est déjà inclus dans la facture. Le client pourra en ajouter.

Les pourboires : comment les définir et les comptabiliser?

Certains pays voient le pourboire comme un manque de respect, par exemple au Japon. Il vaut donc mieux s’abstenir.

Dans certains pays ou certaines régions, le service n’est pas inclus dans le prix normal et il est indispensable de payer des pourboires, comme par exemple aux Etats-Unis ou au Québec, ce qui nous intéresse particulièrement ici et ce sont ces pourboires que nous allons traiter dans cet article.

Et au Québec, les pourboires ?

Au Québec, les prix dans les restaurants sont affichés sans taxes et sans pourboires. Il faut compter un pourboire d’environ entre 15% et 20% du montant de l’addition totale.

C’est à Revenu Québec que vous devrez déclarer vos pourboires si vous êtes un employé à pourboire. Il existe même un formulaire existant expressément pour cela : (TP-1019.4).

Qui reçoit des pourboires ?

Principalement les serveurs au restaurant, les valets de chambres, les portiers, les voituriers, les bagagistes, les livreurs ainsi que les préposés aux vestiaires. Bien sûr d’autres types de métiers reçoivent des pourboires, mais nous allons ici nous concentrer sur la majorité.

Dès que vous recevez des pourboires directement, ou indirectement, nous pensons ici aux commis-débarrasseurs, dans un établissement visé par les mesures relatives aux pourboires, comme par exemple un restaurant, vous devez déclarer par écrit vos pourboires.

Est-ce que l’employeur doit recevoir la déclaration de pourboires de ses employés ? Tout à fait et c’est même une obligation. L’employeur devra donc en tenir compte dans sa propre déclaration de revenus.

Ici, au Québec, le pourboire est la propriété exclusive de l’employé. Si les pourboires ont été payés par carte de crédit, votre employeur ne peut nullement exiger que vous payiez les frais liés à l’utilisation d’une carte de crédit. En tant qu’employé, ce n’est pas de votre ressort.

Pour déclarer vos pourboires

Vous devez inscrire dans la déclaration des pourboires le total des ventes pouvant donner lieu à la perception d’un pourboire (avant les taxes), c’est-à-dire les ventes pour lesquelles les clients

  • vous ont versé un pourboire en argent au cours de la journée;
  • vous ont versé, par carte de crédit ou de débit, un pourboire qui vous a été remis dans la journée;
  • ne vous ont versé aucun pourboire.

Vous ne devez pas inclure les ventes de nourriture ou de boissons à consommer ailleurs que dans l’établissement (par exemple, les ventes au comptoir dans un centre commercial et les ventes qui font l’objet de livraison).[1]

Comment calculer le pourboire ?

Le montant des pourboires nets que vous devez déclarer à votre employeur pour une période de paie est le résultat du calcul suivant :

  • le total des sommes suivantes :
    • les pourboires que vous recevez dans la journée à la suite d’une vente effectuée précédemment ou dans la journée;
    • les pourboires que vous recevez d’un régime de partage des pourboires;
    • les pourboires que vous recevez, s’il y a lieu, à titre de valet de chambre, de portier, de voiturier, de bagagiste, de livreur ou de préposé au vestiaire, si vous ne les avez pas reçus dans le cadre d’un régime de partage des pourboires.

Et vous soustrayez ceci:

  • les pourboires que vous avez remis à d’autres employés dans le cadre d’un régime de partage des pourboires.[2]

Il est important de savoir que si vous recevez par exemple, des pourboires correspondant à 15 % de vos ventes, vous devez déclarer la totalité de vos pourboires.

En terminant, le pourboire est une gratification donnée par un client satisfait, en supplément du prix inscrit, la qualité du service et du produit fera en sorte qu’une somme supplémentaire sera versée, ce qui avantagera à la fois l’employé et l’employeur (pour qui la qualité du service amène une clientèle supplémentaire). Mais il faudra le déclarer et bien sûr le comptabiliser dans les revenus de l’employé…

Sumup : https://www.sumup.com/fr-fr/factures/termes-comptables/pourboire/

[1]Revenu Québec ://www.revenuquebec.ca/fr/citoyens/votre-situation/employe-au-pourboire/declaration-des-pourboires-1/

[2] Revenu Québec ://www.revenuquebec.ca/fr/citoyens/votre-situation/employe-au-pourboire/declaration-des-pourboires-1/